5 choses surprenantes sur les vers de terre

5 choses surprenantes sur les vers de terre

Ils vivent sous terre, dans les jardins, n’ont ni yeux ni pattes et se déplacent très vite… Les vers de terre sont vraiment des animaux curieux ! C’est pourquoi dans cet article nous allons vous raconter 5 curiosités intéressantes sur ces êtres vivants à l’apparence presque martienne.Vous êtes-vous déjà demandé ce que mangent les vers de terre ? Ou comment se reproduisent-ils ? Comment peuvent-ils voir sous terre s’ils n’ont même pas d’yeux ? Dans cet article, nous répondrons à toutes ces questions et à bien d’autres encore avec l’aide de Jean Patrick, soigneur animalier. Nous sommes sûrs qu’à la fin, les vers de terre auront moins de sens pour vous et vous rendront plus sympathiques !

1. Ils sont très gourmands

On ne peut pas voir la bouche d’un ver de terre ni compter ses dents parce qu‘il n’en a pas. Mais ils se nourrissent très bien. Comment s’y prennent-ils ? Ces vers dilatent leur corps d’une manière impressionnante. Ils ont un appétit vorace qui les amène à passer des heures et des heures à dévorer les déchets organiques présents dans la terre.

Ils le font par une sorte de trou qui agit comme un « aspirateur« . Ils peuvent manger la moitié de leur poids de nourriture… et en une journée ! Et ce n’est pas tout, parce qu’ils ont la capacité de transformer près de cinq kilos d’aliments par année. Ils ne se reposent jamais et ont toujours faim, car leur système digestif élimine rapidement les nutriments qui pénètrent dans l’organisme.

2. Ils vivent dans l’humidité, mais pas dans les flaques d’eau.

Il est très important que les vers de terre se développent dans les zones humides parce qu’ils respirent à travers leur peau mince, qui doit toujours être humide. Mais attention, car les zones où il y a trop d’eau, comme les flaques d’eau ou les zones inondées, sont des endroits où ils ne pourraient pas survivre.

5 choses surprenantes sur les vers de terre 1

Lorsqu’il pleut beaucoup et que votre maison est mouillée, elles remontent à la surface ou se déplacent vers un endroit plus élevé juste pour respirer. C’est juste au moment où les oiseaux remplissent votre jardin, essayant de profiter des avantages d’une chasse facilitée, en faisant des massacres de ces petits annélides.

Une fois que le niveau de l’eau a baissé, ils peuvent retourner se cacher sous terre… Ou peut-être rester dans leur nouvelle maison ! Tout dépend de la quantité de nourriture qu’ils trouvent et dont ils disposent.

Et si, pour une raison quelconque, l’endroit où ils vivent est très sec, ils peuvent creuser des tunnels jusqu’à deux mètres de profondeur pour atteindre un meilleur taux d’humidité et leur permettre de survivre.

3. Ils sont hermaphrodites

Une autre chose qui attire l’attention est la sexualité des vers de terre. Ces vers n’ont pas d’organes sexuels en vue. Mais ça ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas se reproduire. Et ils le font à une vitesse incroyable. Ils sont à la fois hommes et femmes, donc ils n’ont aucun problème à trouver un partenaire… Ils s’adaptent à la situation !

L’anneau final se dilate et les spermatozoïdes et les ovules y sont déposés. La capsule se ferme et après quelques jours, les nouveaux vers sortent. Cela arrive tous les 45 jours… C’est pourquoi il y en a toujours autant dans votre jardin !

Un autre fait intéressant. En plus de pouvoir se reproduire asexuellement, c’est-à-dire sans autre spécimen à accoupler, ils ont aussi la capacité de se régénérer. Cela signifie que si, pour une raison quelconque, leur corps est blessé, coupé ou disséqué, la partie qui tient la tête a la capacité de reconstruire la pièce « manquante ».

4. Ils sont très sensibles à la lumière

Les vers de terre n’ont pas d’yeux, mais leur corps a une peau si fine qu’ils résistent à peine à la lumière ou à la chaleur. Quand la lumière est excessive, ils fuient littéralement en essayant de retourner dans l’obscurité souterraine. Pour cette raison, si vous en attrapez un et que vous l’exposez à la lumière normale du jour, il commence à bouger de façon hystérique, précisément parce qu’il craint le soleil.

Le soleil sèche la peau des vers de terre et ne leur permet pas de respirer. Pour cette raison, ces annélides font tout leur possible pour échapper à la luminosité.

5. Ils jouent un rôle de premier plan dans l’écosystème

Les vers de terre permettent à la terre d’être fertile. Leur activité de « balayeuses » souterraines permet de traiter les déchets et de les transformer en matière organique positive. Ils servent de base à la fertilisation des plantes, des fleurs et des vergers. Ils améliorent également les propriétés chimiques et physiques du sol et favorisent l’activité bactérienne.

Ils interviennent dans les cycles naturels du carbone et de l’azote du sol, en transformant les déchets organiques, en évitant leur gaspillage, en provoquant la pollution et la prolifération des maladies. Ils font également partie de la chaîne alimentaire de nombreux oiseaux. Pour tout cela, l’homme ne peut qu’être reconnaissant et reconnaissant envers ces petits amis colorés et inoffensifs.

Laisser un commentaire